Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Les étudiants émargeant au CPAS sont-ils condamnés à « jober » l’été ?

Le 26 juin, la Fédération des étudiants francophones (FEF)1 et le Comité de défense des usagers du CPAS (CEDUC)2 ont organisé uneconférence de presse commune concernant le respect des droits des étudiants émargeant au CPAS. Pour eux, la nouvelle loi sur l’intégration est trop axée surla mise au travail et ne tient pas assez compte des intérêts des étudiants.

28-07-2005 Alter Échos n° 147

Le 26 juin, la Fédération des étudiants francophones (FEF)1 et le Comité de défense des usagers du CPAS (CEDUC)2 ont organisé uneconférence de presse commune concernant le respect des droits des étudiants émargeant au CPAS. Pour eux, la nouvelle loi sur l’intégration est trop axée surla mise au travail et ne tient pas assez compte des intérêts des étudiants.Privilégier la formationPour la FEF, « l’insertion sociale des jeunes ne passe pas immédiatement par l’acquisition du travail. La formation de plein exercice peut constituer un moyend’insertion future ». Malheureusement, cela ne semble pas être le cas. Aussi, la FEF souhaite l’inscription dans la loi de « la garantie (…) de la dispense pourles étudiants de la disponibilité au travail, pour raison d’équité. » La FEF dénonce également le projet individualiséd’intégration sociale qui « pose, en termes de « contrat » passé entre l’étudiant et le CPAS, les obligations à remplir par le jeune pourrecevoir son aide. » Celui-ci conditionnerait le maintien ou la suppression de l’aide octroyée en fonction de la réussite/l&rs...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)