Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Le parlement wallon évalue la politique du logement social

Les 17 et 18 novembre, la Commission de l’Action sociale, du Logement et de la Santé du parlement wallon1 s’est penchée sur l’évaluation de laproblématique du logement social. À cette occasion, les parlementaires ont entendu plusieurs représentants du secteur. Le ministre du Logement, Michel Daerden, a rappeléses différentes réalisations au cours de la législature et ses projets en cours. Il a pointé la nécessité d’ouvrir le débat sur « le modede calcul du loyer car la liaison avec le revenu entraîne de la tricherie au niveau du revenu déclaré ».

27-07-2005 Alter Échos n° 154

Les 17 et 18 novembre, la Commission de l’Action sociale, du Logement et de la Santé du parlement wallon1 s’est penchée sur l’évaluation de laproblématique du logement social. À cette occasion, les parlementaires ont entendu plusieurs représentants du secteur. Le ministre du Logement, Michel Daerden, a rappeléses différentes réalisations au cours de la législature et ses projets en cours. Il a pointé la nécessité d’ouvrir le débat sur « le modede calcul du loyer car la liaison avec le revenu entraîne de la tricherie au niveau du revenu déclaré ».Jacques Otlet (MR) se demande si le programme de rénovation suffira. Il souhaite éviter une rechute et insiste sur l’entretien. Il met aussi en parallèle les 40.000personnes inscrites sur les listes d’attente du logement social et les 30.000 à 40.000 logements inoccupés en Wallonie. Luc Tiberghien (Ecolo) a évoqué pour sa partla nécessité de construire de nouveaux logements sociaux et le problème des charges locatives. Didier Donfut (PS) a pointé le manque de mixité sociale dans leslogements publics. Michel Daerden réplique qu’une circulaire, en cours de rédaction, sp&eac...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)