Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

La Villa Kakelbont, pour un « inburgering » innovant

Pour intégrer davantage de jeunes parents « d’origine allochtone », Gand a créé la « Villa Kakelbont », qui abrite sous le même toit des cours de néerlandais et d’orientation sociale pour les adultes et une garderie pour leurs enfants.

22-06-2012 Alter Échos n° 341

Souhaitant miser davantage sur l’intégration des jeunes parents « d’origine allochtone », les services publics de Gand ont ouvert la « Villa Kakelbont », un centre qui abrite sous le même toit des cours de néerlandais et d’orientation sociale pour les adultes et une garderie pour leurs enfants. Plébiscitée par un nombre croissant de participants, cette mesure innovante en matière d’ « inburgering » local fait pourtant grincer les dents de certains nationalistes flamands.
« Cela fait longtemps que le manque de services d’accueil à la petite enfance décourage les nouveaux arrivants à suivre des formations », expliquaient de concert les échevins socialistes Rudy Codens (Enseignement et Education) et Guy Reynebeau (Santé et Bien-être) lors de l’inauguration de la Villa Kakelbont1 en septembre 2011. Cette crèche au fonctionnement particulier vise à encourager les nouvelles générations d’immigrés à entreprendre des démarches d’insertion (linguistique, sociale, professionnelle, économique) en s’occupant gratuitement, par exemple, d’un enfant dont la mère ou le père suit un cours de néerlandais. Cette nouvelle mesure permet ainsi d’accueillir quotidiennement une quarantaine de bambins (de 0 à 2,5 ans). Ce service de garde est accessible aux parents pendant la durée de leurs heures de cours, soit plusieurs demi-journées par semaine. Ceux qui souhaitent laisser leurs enfants plus longtem...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Souhaitant miser davantage sur l’intégration des jeunes parents « d’origine allochtone », les services publics de Gand ont ouvert la « Villa Kakelbont », un centre qui abrite sous le même toit des cours de néerlandais et d’orientation sociale pour les adultes et une garderie pour leurs enfants. Plébiscitée par un nombre croissant de participants, cette mesure innovante en matière d’ « inburgering » local fait pourtant grincer les dents de certains nationalistes flamands.
« Cela fait longtemps que le manque de services d’accueil à la petite enfance décourage les nouveaux arrivants à suivre des formations », expliquaient de concert les échevins socialistes Rudy Codens (Enseignement et Education) et Guy Reynebeau (Santé et Bien-être) lors de l’inauguration de la Villa Kakelbont1 en septembre 2011. Cette crèche au fonctionnement particulier vise à encourager les nouvelles générations d’immigrés à entreprendre des démarches d’insertion (linguistique, sociale, professionnelle, économique) en s’occupant gratuitement, par exemple, d’un enfant dont la mère ou le père suit un cours de néerlandais. Cette nouvelle mesure permet ainsi d’accueillir quotidiennement une quarantaine de bambins (de 0 à 2,5 ans). Ce service de garde est accessible aux parents pendant la durée de leurs heures de cours, soit plusieurs demi-journées par semaine. Ceux qui souhaitent laisser leurs enfants plus longtem...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Sandrine Warsztacki

Sandrine Warsztacki

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)