Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"La Province de Namur consacre 100 millions à la problématique des résidants permanents dans les camp"

09-04-2001 Alter Échos n° 95

Le 16 février 2001, le député permanent namurois en charge de l’Action sociale, de la Santé et du Logement, Roger Bastin1, annonçait la création d’unfonds d’un montant de 100 millions. Une somme dédiée à la problématique des résidants permanents dans les zones de loisirs, les campings.
Selon une enquête initiée en 1999 par la Région wallonne et la Fondation Roi Baudouin, plus de 8.500 personnes résidant en permanence dans les campings wallons, dontcinquante-deux pour cent, soit environ 4.400 personnes, en province de Namur.
Le fonds créé par la Province servira à soutenir des projets locaux qui répondraient à cinq objectifs :
n combler les “lacunes” qui permettent des formes d’exploitation abusive des résidants permanents ;
n aménager localement les territoires afin de consacrer distinctement certaines zones à une finalité touristique ;
n rendre les services environnant des zones de loisirs normalement accessibles aux résidants permanents ;
n garantir une bonne, sinon parfaite accessibilité des services de secours aux campings et parcs résidentiels ;
n doter les parcs résidentiels d’infrastructures socio-sanitaires autorisant leurs occupants permanents à mener une vie conforme à la dignité humaine.
Un règlement d’accès à ce fonds doit encore être établi. Il le sera en concertation avec les onze communes namuroises qui comptent au moins cent résidantspermanents dans leurs campings : Anhée, Couvin, Fosses-la-Ville, Hastière, Mettet, Onhaye, Philippeville, Somme-Leuze, Viroinval, Walcourt et Yvoir.
Le fonds provincial est donc en pleine création. La Province a d’ailleurs lancé un appel à tous les partenaires potentiels concernés directement ou indirectement par laproblématique des résidants permanents dans les zones de loisirs : le gouvernement wallon, la Société wallonne du logement, le Fonds du logement des familles nombreuses deWallonie, le monde associatif, le Bureau économique de la province de Namur, la Fondation Close, le Commissariat général au Tourisme, etc. Tous sont invités àparticiper au projet.
1 Cabinet du député permanent Roger Bastin, place Saint-Aubain 2 à 5000 Namur, tél. : 081 25 69 64, fax : 081 26 04 25, contact : Philippe Hanck (chef de cabinet).

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)