Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 5 juillet, Laurette Onkelinx, ministre de l’Emploi et du Travail, et Rik Daems, ministre des Télécommunications et des Entreprises et Participations publiques, ontprésenté à la presse les nouvelles dispositions du Fonds de participation 1 . Concrètement, les produits du Fonds restent les mêmes : le « prêtcréation », le « prêt progression », le « prêt transmission » et le « prêt lancement ».
Depuis ce 1er juillet, deux de ces produits ont été améliorés, grâce à l’intervention du Fonds européen d’investissement sous la forme decontre-garantie. Ainsi, le plafond du « prêt de lancement » a été rehaussé : il passe de 800.000 à 1.100.000 francs. A terme, la ministre de l’Emploi envisage deporter ce montant à 1.600.000 francs. Pour rappel, le prêt de lancement s’adresse aux demandeurs d’emploi désireux de s’installer comme indépendants ou de créer leurpropre entreprise. De nouveaux outils d’information seront bientôt mis en place afin de toucher plus efficacement le public visé :
> Création d’un lien sur le site Internet de l’Onem qui renverra vers le site du Fonds de participation ;
> Mise en place, dans les services centraux et extérieurs de l’Onem, d’un réseau de correspondants spécialisés dans la problématique du prêt de lancement ;
> Sensibilisation des agents du service d’accueil ;
> Documentation accessible au public dans les salles d’attentes des services concernés ;
> Possibilité pour les agents du Fonds de participation de recevoir individuellement des chômeurs intéressés dans les locaux des services extérieurs del’Onem.
Le prêt création est le second produit à profiter de la contre-garantie du Fonds européen d’investissement. Le montant maximum de ce prêt est passé de 2,5millions à 5 millions de francs. Dans certains cas, les demandeurs d’emploi auront la possibilité de cumuler un prêt de lancement avec un prêt création. A conditionde ne pas dépasser le plafond de 5 millions. Autre modification : « Désormais, lorsqu’il s’agit d’un créateur d’entreprise qui se lance dans l’e-business ou bien qui,endéans une période d’un an à compter de l’octroi du prêt, crée au moins deux emplois supplémentaires, son apport propre sera valorisé quatre fois2 ».
Signalons que pour ces trois dernières années (1997,1998 et 1999), les taux d’acceptation de dossiers ont été en moyenne de 37 % pour le « prêt de lancement » et de 82 % pour les prêts « création, progression et transmission »
1 Sq. du Bastion 1a bte 10 à 1050 Bruxelles, tél. : 02 289 70 70, fax : 02 289 70 79, e-mail : info@fonds.org, Internet : http://www.fonds.org
2 Au lieu de trois.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)