Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Focales

Nos Oignons. Se nourrir par la tête. Se nourrir par la terre

Et si le travail de la terre était le lieu privilégié pour ancrer des alternatives aux institutions de soins psychiatriques et à l’isolement des personnes qui souffrent de problèmes psychologiques ? L’agriculture n’est-elle pas aussi devenue le lieu où se lancent les initiatives innovantes en matière de production des aliments qui nous nourrissent ? L’association « Nos Oignons » répond à ce double défi et essaime dans les centres de santé mentale comme dans les potagers du Brabant wallon et de la Région bruxelloise.

Par Martine Vandemeulebroucke. Photos de Mathieu Guinot

À lire aussi en long format web.