Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Canal 9 Assistance, foyer d'accueil pour sans-abri, ferme ses portes"

Fin mars 97, le foyer d´accueil “Canal 9 Assistance”1 situé dans la commune bruxelloise de St-Josse, fermera ses portes. Cette décision a été prise parM. Olivier Bourgeois, responsable du foyer : “Nous sommes dans l´impasse et nous ne pouvons continuer à accueillir les publics en difficulté. Tout cela malgré notre bonnevolonté” déclare-t-il.

24-03-1997

Fin mars 97, le foyer d´accueil “Canal 9 Assistance”1 situé dans la commune bruxelloise de St-Josse, fermera ses portes. Cette décision a été prise parM. Olivier Bourgeois, responsable du foyer : “Nous sommes dans l´impasse et nous ne pouvons continuer à accueillir les publics en difficulté. Tout cela malgré notre bonnevolonté” déclare-t-il.

Le 25 février 97, l´inspection de l´hygiène, le responsable des pompiers et la police de St-Josse sont venus constater l´absence de mesures suffisantes desécurité. Concrètement, M. Bourgeois devrait équiper sa maison de portes coupe-feu entraînant des coûts qu´il ne peut supporter – ce qui n´est passans rappeler le même problème auquel avaient été confrontés, il y a un an et demi, le groupe de sans-abris qui occupait le Château de la Solitude àAuderghem.

Interrogée, Mme Françoise Lassaux de l´AMA (Association des Maisons d´Accueil) explique que les maisons d´accueil sont réglementées par undécret2 qui énumère les critères d´agrément nécessaires à l´ouverture d´une maison d´accueil etl´accès aux subsides. “En ce qui concerne Canal 9 Assistance, ils ne répondent pas à ces critères. Au-delà du respect de certaines normes desécurité, il faut également un encadrement professionnel pour le public hébergé. L´idée de M. Bourgeois part d´un bon sentiment mais cela nejustifie pas un amateurisme et du bricolage “, explique Mme Lassaux.

Rien n’est actuellement prévu pour héberger les 30 personnes que Canal 9 Assistance accueillait annuellement. “Ils rentreront dans le commerce3 qui tourne autour desmaisons d´accueil !” se révolte M. Bourgeois, impuissant avec sa seule bonne volonté et son statut de chômeur face à toutes ces réglementations.

1. M. Bourgeois, chée. de Louvain, 203 à 1210 Bruxelles, tél. 02/735 53 43.
2. Décret relatif aux centres d´accueil pour adultes du 27 octobre 94 (MB 29/12/94).
3. Par “commerce”, M. Bourgeois entend la répartition du minimex des sans-abris dans les maisons d´accueil. Une retenue sur les revenus des minimexés est opérée,directement et en accord avec les occupants, par la maison d´accueil pour couvrir les frais de logement, nourriture et blanchisserie. M. Bourgeois la trouve trop élevée.Lui-même déclare demander 400 frs/jour à ses occupants pour les mêmes services…

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)