Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Bientôt des conseils consultatifs de locataires dans les SISP bruxelloises ?"

06-03-2000 Alter Échos n° 70

Rudy Vervoort, conseiller régional bruxellois PS, a déposé une proposition d’ordonnance portant création d’un conseil consultatif des locataires au sein desSociétés immobilières de service public (SISP) de la Région bruxelloise 1, comme il en existe déjà en Wallonie «Ces assemblées auront pourmissions de rendre un avis sur les questions faisant partie des attributions des conseils d’administration et de se prononcer dans des matières touchant plus concrètement et plusdirectement à la vie des locataires», précise le groupe PS. Dans les faits, un conseil consultatif sera institué au sein de chaque SISP 2 qui représente correctementles habitants : ce conseil sera élu pour trois ans et il rendra un avis sur toutes les questions traitées par le conseil d’administration de la SISP : les travaux deréhabilitation (rénovation lourde impliquant le déménagement et le relogement temporaire de locataires), les travaux d’entretien (réfection d’une cage d’escaliers,ravalement des façades, etc.), équipements collectifs (installation de jeux pour enfants, réaménagement des espaces verts, etc.), les questions liées aux loyers etaux charges, les questions liées à la vie commune (adoption d’un règlement d’ordre intérieur).
Afin de rendre l’implication des locataires – et l’ordonnance – réellement effective, le texte prévoit une information et une formation continue de ceux-ci. «Toute nouvelleexpérience de démocratie participative nécessite que l’on soit extrêmement attentif à la phase pédagogique qui la précède», soulignel’auteur du projet.
Après avoir pris connaissance de cette proposition, le syndicat des locataires de logements sociaux s’étonne de ne pas avoir été consulté 3. Il invite d’ailleursRudy Vervoort à réparer cet oubli au plus vite. «On ne fait pas participer les gens par voie d’ordonnance, explique José Garcia. Si la volonté politique est de faireparticiper les locataires à la vie de la SISP, que les gestionnaires partent de ce qui existent déjà. Il faut favoriser la participation avec des organisationsindépendantes. Sinon, ces conseils consultatifs vont être livrés à eux-mêmes. Ils seront élus, mais seulement avec une voix consultative. On risque de seretrouver avec un consensus mou. Si il y a présentation de candidats, qu’ils le soient par des organisations indépendantes reconnues. Il est temps que l’on reconnaisse le faitsyndical». Et d’ajouter que la formation des candidats doit être confiée à des organisations indépendantes.
1 Dans ses développements, l’auteur signale qu’il existe déjà des conseils de ce type, mais que leur fonctionnement est aléatoire. Groupe PS, rue du Chêne 14-16à 1005 Bruxelles, tél. 02 549 65 44, fax : 02 549 65 52.
2 Leur composition (20 membres idéalement) et les règles de fonctionnement seront déterminées par le gouvernement bruxellois.
3 Square Albert Ier 32 à 1070 Anderlecht, tél. : 02 522 98 69, fax : 02 524 18 16, e-mail : syndicatdeslocataires@swing.be

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)