Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi/formation

APE : le monstre du Loch Ness pointera-t-il son museau ?

On parle depuis longtemps de l’établissement d’un cadastre des points APE. Une proposition de décret émanant du groupe Ecolo devrait bientôt remettre le sujet sur la table.

22-06-2012 Alter Échos n° 341

On parle depuis longtemps de l'établissement d'un cadastre des points APE. Une proposition de décret émanant du groupe Ecolo devrait bientôt remettre le sujet sur la table. D'autres nouvelles concernant le système circulent également.
Va-t-on vers l'établissement d'un cadastre des points APE (aide à la promotion de l'emploi) ? Sorte de monstre du Loch Ness de la politique de l'emploi en Région wallonne, ce dossier fait couler de l'encre depuis plusieurs années déjà (voir [i]Alter Echos[/i] n° 289 du 14 février 2010 : « [url=https://www.alterechos.be/index.php?p=sum&c=a&n=289&l=1&d=i&art_id=19640]APE : bain de sang ou cure de jouvence ?[/url] »). Réclamé, souvent à corps et à cris, par l'opposition MR notamment, l'établissement d'un tel cadastre se heurte entre autres à l'ampleur de la tâche qu'une telle entreprise demanderait : en 2009, le système APE concernait ainsi 57 760 travailleurs (39 747 équivalents temps plein). « Si un tel cadastre était facile à réaliser, pourquoi pas ? déclare à ce propos Philippe Mattart, chef de cabinet chez André Antoine (CDH), ministre de l'Emploi de la Région wallonne. Mais il s'agit d'une charge énorme pour l'administration. Ce que veut l'opposition, c'est un cadastre structure par structure, point par point. Je ne pense pas que l'administration puisse se permettre de perdre du temps avec ça. »Le système APE pour les nulsLe ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)