Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

” Al-Jazira ” et l’immigration d’origine maghrébine : phénomène identitaire

Avec la multiplication des paraboles ces dernières années, la chaîne de télévision arabe par satellite Al-Jazira semble être rentrée dans lesfamilles d’origine arabo-musulmane et en particulier marocaine où elle est devenue un important pourvoyeur d’images. Face à la guerre de l’information qui vient alimenter laguerre réelle en Irak – et parfois les fantasmes des professionnels du social qui rencontrent ces publics –, Alter Échos a sollicité l’avis de Pierre Vanrie,journaliste au Courrier International et à La Revue nouvelle où il écrit sur le Moyen-Orient.

01-08-2005 Alter Échos n° 140

Avec la multiplication des paraboles ces dernières années, la chaîne de télévision arabe par satellite Al-Jazira semble être rentrée dans lesfamilles d’origine arabo-musulmane et en particulier marocaine où elle est devenue un important pourvoyeur d’images. Face à la guerre de l'information qui vient alimenter laguerre réelle en Irak – et parfois les fantasmes des professionnels du social qui rencontrent ces publics –, Alter Échos a sollicité l'avis de Pierre Vanrie,journaliste au Courrier International et à La Revue nouvelle où il écrit sur le Moyen-Orient.Alter Échos – Émettant en arabe, Al-Jazira est-elle pour autant bien comprise par cette catégorie de la population?Pierre Vanrie – Non. Il faut, pour comprendre cela, distinguer un certain nombre de facteurs ethnolinguistiques. Tout d’abord, une bonne partie des Marocains de Belgique et/ou deBelges d’origine marocaine sont des Berbères originaires du Nord (le Rif), du Moyen-Atlas et du Sud (Sous). Hormis celles qui ont été arabisées avantd’émigrer vers la Belgique, ces familles pratiquent à la maison un des trois principaux dialectes berbères. Or, la langue berbère est tout à faitdiff&eac...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Donat Carlier

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)