Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Approuvant ce jeudi 4 décembre un «Plan d’action wallon pour la gestion des centres villes et la création de nouveaux gisements d’emploi», le gouvernement régionala précisé, à l’initiative du ministre de l’Emploi J.-C. Van Cauwenberghe1, les moyens qu’il entend attribuer aux 20 projets pilotes qui sont en passe d’êtresélectionnés dans le cadre des Agences de développement local (ADL).
n 20 postes de «gestionnaire du centre-ville» seront financés par l’arrêté royal 258 (statut inclus dans les plans de résorption du chômage etdestiné à l’assistance aux PME).
n 200 contrats de transition professionnelle seront créés dans le cadre des PTP pour «des emplois d’utilité publique du type stewards urbains».
L’impact budgétaire global sera de plus de 61 millions, pour le cofinancement des emplois créés, la formation des personnes recrutées, et la coordination administrativeà mettre en place.
Par ailleurs, le Conseil Economique et Social (CESRW2) a pris le 27 octobre un avis (A. 543) concernant ce dispositif. Peu enthousiaste, il formule quelques remarques.
> La commune lui semble un échelon d’intervention trop bas pour des initiatives de développement local : il aurait au minimum privilégié l’échelon du bassind’emploi.
> Faute de coordination et de concertation, il craint un accroissement de la concurrence entre communes.
> Il rejette la création de nouvelles structures en l’absence d’évaluation des dispositifs existants et rappelle l’importance du rôle que peuvent jouer les intercommunales dedéveloppement économique.
> Il estime les objectifs «peu réalistes» au regard des moyens.
> Il insiste pour que soit menée une évaluation apporfondie des projets pilotes qui prenne en compte ces remarques
1 Cabinet : av. Gouverneur Bovesse 29 à 5100 Jambes, tél. : 081/32 67 11, fax : 081/32 67 64.
2 CESRW, rue du Vertbois 13C à 4000 Liège, tél. : 04/232 98 11, fax : 02/232 98 10.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)