Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

100 millions d’euros wallons pour le logement social liégeois

Le ministre wallon du Logement Michel Daerden vient de tirer un bilan pour la construction et la rénovation des logements sociaux à Liège : “Entre 1999 et 2003, nous avonsdébloqué des crédits pour la construction de 317 nouveaux logements sociaux et nous avons investi 25 millions d’euros pour la rénovation”. Il annonceégalement pour cette législature encore une enveloppe d’un milliard d’euros pour toute la Région wallonne. Les sociétés d’habitations sociales “Le Logis social ” et ” La Maison liégeoise ” ont introduit une requête pour obtenir 1/10 de la somme disponible, soit quelque 100 millions d’euros. Paul Peeters, directeur de “LaMaison liégeoise”, parle de “la rénovation des logements sur la place Jules Seeliger dans le quartier Sainte-Walburge, la rénovation des toitures et façades dans lequartier de Burenville, l’aménagement des appartements rues Sous l’eau et Charles Bartholomez… L’objectif est de mettre aux normes actuelles les 3.250 logements denotre parc immobilier”

01-08-2005 Alter Échos n° 140

Le ministre wallon du Logement Michel Daerden vient de tirer un bilan pour la construction et la rénovation des logements sociaux à Liège : “Entre 1999 et 2003, nous avonsdébloqué des crédits pour la construction de 317 nouveaux logements sociaux et nous avons investi 25 millions d’euros pour la rénovation”. Il annonceégalement pour cette législature encore une enveloppe d’un milliard d’euros pour toute la Région wallonne. Les sociétés d’habitations sociales “Le Logis social ” et ” La Maison liégeoise ” ont introduit une requête pour obtenir 1/10 de la somme disponible, soit quelque 100 millions d’euros. Paul Peeters, directeur de “LaMaison liégeoise”, parle de “la rénovation des logements sur la place Jules Seeliger dans le quartier Sainte-Walburge, la rénovation des toitures et façades dans lequartier de Burenville, l’aménagement des appartements rues Sous l’eau et Charles Bartholomez… L’objectif est de mettre aux normes actuelles les 3.250 logements denotre parc immobilier”

Et Droixhe ?

La société Atlas, gérante du complexe social de Droixhe, ne peut pas requérir une part de la nouvelle enveloppe annoncée par le mi-nistre, car un subside wallonspécifique de 45 millions d’euros est prévu pour la rénovation du site. Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, regrette : ” Cette somme est insuffisante “, mais legouvernement wallon attend un plan global pour Droixhe avant de dégager le premier euro. Quid des cinq tours de l’avenue de la Croix-Rouge ? Démolition, rénovation oulocation à une société privée ? Willy Demeyer vient d’annoncer ” une décision imminente, dans les prochains jours ou prochaines semaines par Atlas(gestionnaire), la Maison liégeoise (propriétaire) et le gouvernement wallon “. Michel Daerden parle d’un “inventaire pour les besoins de démolition. Mais, dit-il, je nedemande pas mieux qu’une société soit candidate pour acquérir les tours”. En tant que bourgmestre, Willy Demeyer se prononce ” pour la mixité sociale ” et “carrément contre la démolition, car il y a suffisamment de personnes qui cherchent un logement pour maintenir cette offre “.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)