Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Economie

La commune de Watermael-Boitsfort, bientôt « hors TTIP »

En interpellant, mardi, le conseil communal de Watermael-Boitsfort, deux habitantes de la commune sont parvenues à faire voter une motion contre le TTIP, le partenariat transatlantique de libre-échange négocié entre l’Europe et les États-Unis. Résultat : la commune refuse que le traité passe par ses frontières.

26-02-2015
© Flickr

Une motion contre le TTIP, le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement négocié en ce moment entre l’Union européenne et les États-Unis, a été adoptée par le conseil communal de Watermael-Boitsfort (par l’opposition PS – FDF, la partie Ecolo de la majorité, sans le MR). Cette motion portée par deux élus de l’opposition PS – FDF, intervient après l’interpellation de deux citoyennes de la commune.

La motion n’a, bien sûr, qu’une portée symbolique, mais va assez loin dans son opposition à trois traités en cours de négociation : le TTIP, le CETA et le TISA. Elle propose ainsi de déclarer Watermael-Boitsfort « commune hors TTIP » et de saisir la Cour de justice européenne si le traité adopté devait conforter les craintes des habitants.

L’opposition de plus en plus hostile aux projets d’accord de libre-échange, qui va des ONG aux églises en passant par les syndicats, porte notamment sur la question des arbitrages internationaux permettant aux entreprises d’attaquer les États. Mais elle s’explique aussi par un antiaméricanisme croissant depuis la guerre en Iraq et le scandale de la NSA.

En votant cette motion avec 19 oui et 6 abstentions, Watermael-Boitsfort rejoint cinq autres communes bruxelloises (Forest, Saint-Gilles, Molenbeek, Anderlecht et Ixelles) qui ont déjà refusé que les traités transatlantiques passent par leurs frontières. À Schaerbeek, pourtant à majorité FDF, le conseil communal a refusé d’examiner deux motions sur le TTIP, en vertu de son règlement.

 

En savoir + :

Relisez le dossier d’Alter Échos #396 sur les initiatives citoyennes et les nouvelles formes de militantisme : https://www.alterechos.be/quelles-armes-citoyens

Rafal Naczyk

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)