Pierre Jassogne

Pierre est devenu journaliste en 2010 après des études en lettres lors desquelles il se passionne pour les rapports entre littérature et presse. Enfant, il voulait déjà devenir journaliste et se revoit très bien ennuyer parents et voisins en faisant des interviews avec un enregistreur Fisher Price à cassette avec micro incorporé pour un journal parlé imaginaire. Bref, il avait ce métier dans le sang, mais à la naïveté de ses premiers pas, sa conception du journalisme a rapidement évolué : au début, il était dans le flux de l’info, de l’événement, du scoop à tout prix, mais a très vite décroché pour tenter d’autres voies à l’instar de sa collaboration avec Alter Échos commencée en 2012. Selon Pierre, le journalisme doit être dans les marges du réel, en refusant l’évidence, en allant au-delà de ses propres convictions aussi, en se frottant aux contrastes du monde, mais en y puisant chaque fois une certaine expérience des hommes, des choses, à travers des visages ou des sensations. Idem pour le social : au-delà des politiques menées, des subsides octroyés, des noms de ministres, il en va davantage du témoignage d’un engagement, d’une conviction portée par des citoyens, souvent anonymes, pour rendre ce monde un peu plus juste, un peu plus vrai. « Comme journaliste, on tente de rendre audibles ces preuves de résistances humaines face au discours inquiétant de la financiarisation à outrance, du populisme politique ou de la numérisation sans visage ». « Se reposer ou être libre », disait le philosophe grec Thucydide, quatre siècles avant notre ère. Face à la montée de l’insignifiance, il en va de même pour le journalisme, même si la tâche est grande, difficile, mais néanmoins stimulante et passionnante.

Ses articles

Les CPAS sur tous les fronts

31-03-2020

En Wallonie et à Bruxelles, les CPAS sont en première ligne pour gérer le crise sociale qu’entraîne le coronavirus. Le mot d’ordre est simple : maintenir les droits des bénéficiaires et protéger les travailleurs afin d’assurer les missions essentielles des [...]

« Personne n’a parlé des bénéficiaires du revenu d’intégration sociale ! »

26-03-2020

Pour l’économiste et ancien président du CPAS de Namur, Philppe Defeyt, les mesures de soutien au pouvoir d’achat prises par le gouvernement fédéral renforcent les inégalités. Alter Echos : Pas question de flinguer les mesures, mais l’urgence ne peut pas [...]

L’équilibre fragile du CPAS de La Louvière

26-03-2020

Ces dernières années, le CPAS de La Louvière a été confronté à une recrudescence de faits violents à l’égard de travailleurs comme de bénéficiaires. Depuis un an, un plan global de gestion de l’agressivité a été mis en place… [...]

« Face aux préjugés et aux simplismes, Convivial est là pour planter une petite graine »

26-03-2020

Chaque année, à côté de l’accompagnement de réfugiés, Convivial sensibilise travailleurs sociaux, associations ou citoyens au parcours de ces personnes. Ils découvrent l’asile pas à pas avec l’aide de Pauline Wautie.

Pour une politique de dépistage actif des personnes sans-abri au Covid-19

20-03-2020

« Tester les personnes sans-abri au Covid-19 au plus vite », c’est l’appel lancé aujourd’hui par Infirmiers de rue ASBL. En effet, les personnes sans-abri sont aujourd’hui pratiquement les seules à rester dans les rues de nos villes.  Que faire de la [...]

« Le coronavirus renforce toutes les injustices, les plus faibles ne doivent pas en être les principales victimes. »

19-03-2020

Une opinion de Cédric Chevalier, auteur de Déclarons l’état d’urgence écologique, paru aux éditions Luc Pire. En tant qu’intellectuels, notre rôle est de penser, écrire et parler au service de nos frères et sœurs humains, en particulier les plus [...]

Contraception : l’affaire est dans le slip

26-02-2020

L’amour est le meilleur des médicaments, même si parfois la pilule est dure à avaler. Une pilule qui passe de plus en plus mal, et pour cause : la contraception est aujourd’hui en large majorité prise en charge par les [...]

Contraception masculine : le tour de la question

26-02-2020

Autant le dire, la contraception masculine ne dispose pas, à l’heure actuelle, de nombreuses techniques. Hormis le préservatif et la vasectomie, les autres méthodes restent largement marginales et expérimentales. Côté contraception, les hommes restent largement minoritaires à la prendre [...]

Vasectomie : un choix tranché

26-02-2020

Ils s’appellent Martial, Guillaume, Nicolas et Christophe. Ils ont un point commun, celui d’avoir choisi d’être vasectomisés. Pour Alter Échos, ils témoignent de leur expérience.  « Un juste retour des choses » Guillaume, 36 ans, en couple et père de trois enfants [...]

CPAS : des logements vides dans l’attente

26-02-2020

À Tournai, un tiers des logements du CPAS sont vides, en attente d’une rénovation. À Molenbeek, 8% des appartements sont aussi inoccupés depuis plusieurs années. Le résultat d’une gestion qui pose question dans des communes où les besoins de [...]

Le Passage. Pour sortir de prison et s’en sortir

26-02-2020

Comment éviter que la libération d’un détenu ne soit qu’un aller-retour vers la prison ? Pour les fondateurs du « Passage pour sortants de prison » à Namur, le chaînon manquant à la réinsertion, c’est la mise au logement immédiate. Ce groupe [...]

« Arriver à conjuguer transition écologique et cohésion est un réel défi à l’échelle de la région bruxelloise »

26-02-2020

SAULE, pour Symbiose Agriculture Urbaine Logement Ecosystème, est un projet de co-création (financé par Innoviris) réunissant des citoyens, des professionnels de l’agriculture urbaine, des chercheurs, des spécialistes de l’information sociale et des urbanistes. Le projet s’est centré sur la Ferme du Chant des Cailles, un site d’agriculture urbaine et sur le quartier des Archiducs – Logis-Floréal à Watermael-Boitsfort. Il a été imaginé suite à l’annonce de constructions menaçant le site d’agriculture urbaine. Pendant trois ans, entre 2017 et 2020, l’objectif de cette recherche a été de réfléchi