Nathalie Cobbaut

Nathalie ne manque pas d’héros/héroïnes. Pêle-mêle : Truman Capote, Renaud quand il savait encore chanter, Isadora Duncan, Jessica Lang dans les bras de King Kong, Wes Anderson et Émile Zola. Originaire de Bruxelles, Nathalie alias « the brain » commence par des études de droit - selon les standards de l’époque, « il faut faire des études sérieuses -, » avant de s’attaquer au journalisme. Elle aimerait habiter son rêve : « écrire des histoires de gens ». En attendant son heure, elle fait du journalisme parce que la curiosité est une magnifique qualité qui permet d’informer, analyser, critiquer et d’accéder à la complexité. nathalie [dot] cobbaut [at] alter [dot] be

Ses articles

La dette, le surendettement et la pauvreté en “Neuf essentiels”

28-11-2019

Ce 8ème titre de la collection « Neuf essentiels » s’intéresse à la dette, le surendettement et la pauvreté et propose une sélection d’une quinzaine de livres, présentés et commentés, nécessaires à la compréhension de ce problème structurel. A lire, ou a écouter sur [...]

Shoot (or Don’t shoot)

25-11-2019

Il y a pile un an, une expo photo s’est tenue sur la liberté d’expression et la question de savoir si l’on peut encore filmer ou photographier des manifestations sans se faire arrêter. À la suite de cette expo, les organisateurs, à savoir le Collectif de photographes Krasnyi, le média collaboratif Zin TV, la Ligue des droits humains (LDH) et Frédéric Moreau de Bellaing, photographe, sont poursuivis par quatre policiers et la zone de police Bruxelles-Ixelles. Rétroactes et verdict.

Avec ou sans avocat ?

16-09-2019

Des risques de comparaître sans avocats… Maître Corbeau s’en est allée glaner quelques infos de première main dans les prétoires.

Tranche de vie au palais de justice

09-06-2019

Comme dirait Renaud, le chanteur jadis énervé, « On choisit ses amis, mais rarement sa famille… »

La stratégie de recouvrement du SPF Finances : surtout orientée « Résultats »

12-02-2019

D’après un rapport d’enquête du médiateur fédéral, remis au Parlement à la mi-janvier 2019, le fisc procéderait de manière assez stricte dans le cadre des procédures de recouvrement des dettes fiscales, avec pour objectifs principaux l’efficacité et l’efficience. Sans toujours tenir compte des situations délicates dans lesquelles se trouvent certains contribuables en difficulté.

La chronique de maître Corbeau : Eau et gaz à tous les étages

30-01-2019

14 janvier 2018. place Poelaert. Le palais de justice de Bruxelles, comme c’est le cas depuis une semaine, est assiégé par les forces de l’ordre. Le procès de Mehdi Nemmouche et de Nacer Brender, inculpés pour l’attentat au Musée [...]

Règlement collectif de dettes : risque de rechute

30-01-2019

Quel bilan pour vingt années d’application de la procédure en règlement collectif de dettes (RCD) devant les cours et tribunaux de notre pays ? Le colloque de l’Observatoire du crédit et de l’endettement organisé en novembre dernier faisait le point [...]

À quoi sert (vraiment) la prison ?

15-11-2018

Depuis 2014, sont organisées en Belgique des Journées nationales de la prison dans le but d’interroger le sens et le rôle de la prison. Elles ont lieu cette année du 16 novembre au 2 décembre (pour le programme: www.jnp-ngd.be). Le thème de cette année 2018: «À quoi sert (vraiment) la prison?» Une question qui se pose tous les jours dans les prétoires et parfois de manière plus mordante que d’autres.

Surendettés et en prison, double peine ?

14-11-2018

La question du surendettement pour les prisonniers peut être très problématique. Des services de médiation de dettes spécialisés proposent leurs services aux détenus, dans la mesure de leurs possibilités. Il est aujourd’hui impossible de chiffrer le nombre de détenus [...]

Les chroniques de Maître Cobbaut. Juger sans passion

23-08-2018

Dans son ouvrage Radicaliser la justice, projet pour la démocratie 1, la magistrate Manuela Cadelli parle de la nécessité de juger sans passion. Elle évoque des réflexes de classe qu’il est impératif de dépasser pour appréhender le réel avec finesse et humanité, et se défaire de préjugés qui s’expriment parfois de manière effrayante dans les affaires pénales. Certains magistrats s’y emploient avec tact et sensibilité.

« Nous ne sommes visiblement pas du même milieu »

07-05-2018

Que ce soit dans des bâtiments réaménagés autour du palais de justice de Bruxelles ou lors d’audiences qui continuent de se tenir dans le mastodonte de la place Poelaert, chaque affaire traitée est une tranche de vie qui met en scène un prévenu et son histoire, des magistrats, un avocat et, au-delà, tout un système qui se mord la queue.