Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

Un fonds mazout si peu social

Alter Échos n° 371-372 6 décembre 2013 Martine Vandemeulebroucke

Sa gestion coûte cher aux CPAS et il n’aide pas vraiment les utilisateurs les plus précarisés. Aucune réforme pourtant ne pointe à l’horizon.

Tous les ans ou presque, les fédérations des CPAS des trois Régions tapent sur le clou : il faut d’urgence revoir le fonctionnement du fonds social mazout. Leur dernière lettre à la secrétaire d’État Maggie De Block, en février dernier, a suivi le même sort que les précédentes. Aucune réaction. Cette revendication fera sans doute l’objet d’un copier-coller dans le prochain mémorandum adressé aux partis pour les élections de 2014.
Le fonds social mazout ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une