Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Autres secteurs
Les bus gérés par les pouvoirs publics, dernier virage ?

TEC : à mi-cheminde la privatisation?

Alter Échos n° 427 4 août 2016 Martine Vandemeulebroucke

À chaque grève, c’est le même couplet qui revient: ne faudrait-il pas privatiser les transports en commun wallons? En réalité, la moitié des lignes TEC sont déjà sous-traitées au privé. Et, avec ou sans grèves, l’Europe pousse à davantage de libéralisation dans le secteur...Article issu de notre dossier "Tout est bon dans la privatisation?" Alter Échos n°427,  15 juillet 2016.La dernière grande offensive remonte à novembre 2013. Les transports en commun de Charleroi et de Liège avaient alors été paralysés pendant plusieurs jours à la suite d’une grève sauvage. À l’initiative du MR mais aussi d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

À chaque grève, c’est le même couplet qui revient: ne faudrait-il pas privatiser les transports en commun wallons? En réalité, la moitié des lignes TEC sont déjà sous-traitées au privé. Et, avec ou sans grèves, l’Europe pousse à davantage de libéralisation dans le secteur...Article issu de notre dossier "Tout est bon dans la privatisation?" Alter Échos n°427,  15 juillet 2016.La dernière grande offensive remonte à novembre 2013. Les transports en commun de Charleroi et de Liège avaient alors été paralysés pendant plusieurs jours à la suite d’une grève sauvage. À l’initiative du MR mais aussi d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une