Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Santé

Promotion de la santé:
à contre-courant?

Alter Échos n° 444 17 mai 2017 Julie Luong

Le secteur de la promotion de la santé salue les objectifs de long terme voulus par le Plan Prévention Santé Horizon 2030 présenté par le ministre wallon Maxime Prévot. Mais il s’inquiète aussi du retour en force d’une vision très médicalisée de la prévention, centrée sur des facteurs de risque individuels.

Suite à la sixième réforme de l’État et aux accords de la Sainte-Émilie, les compétences en promotion de la santé ont été transférées à la COCOF et à la Région wallonne. Depuis le 1er juillet 2014, le secteur connaît donc de nombreuses turbulences. Et si un décret a vu le jour du côté b...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Le secteur de la promotion de la santé salue les objectifs de long terme voulus par le Plan Prévention Santé Horizon 2030 présenté par le ministre wallon Maxime Prévot. Mais il s’inquiète aussi du retour en force d’une vision très médicalisée de la prévention, centrée sur des facteurs de risque individuels.

Suite à la sixième réforme de l’État et aux accords de la Sainte-Émilie, les compétences en promotion de la santé ont été transférées à la COCOF et à la Région wallonne. Depuis le 1er juillet 2014, le secteur connaît donc de nombreuses turbulences. Et si un décret a vu le jour du côté b...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une