Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Logement

Prix du logement étudiant, un frein aux études

Alter Échos n° 412 14 novembre 2015 Nastassja Rankovic

Pénurie de kots, loyers trop élevés, sous-locations interdites… Les étudiants ne sont pas épargnés par la crise du logement à Bruxelles. Une situation qui freine l’accès des moins favorisés aux études supérieures. Le gouvernement bruxellois se dit conscient du problème et examine une série de mesures, dont la création d’un label pour favoriser la colocation et l’ouverture d’une agence immobilière sociale. Article publié le 4 novembre 2015, Alter Échos, n°412. «Au cours de ma 4e année d’études, mes parents ont fait face à des problèmes financiers importants. Je ne pouvais plus leur demander de ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pénurie de kots, loyers trop élevés, sous-locations interdites… Les étudiants ne sont pas épargnés par la crise du logement à Bruxelles. Une situation qui freine l’accès des moins favorisés aux études supérieures. Le gouvernement bruxellois se dit conscient du problème et examine une série de mesures, dont la création d’un label pour favoriser la colocation et l’ouverture d’une agence immobilière sociale. Article publié le 4 novembre 2015, Alter Échos, n°412. «Au cours de ma 4e année d’études, mes parents ont fait face à des problèmes financiers importants. Je ne pouvais plus leur demander de ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Pénurie de kots, loyers trop élevés, sous-locations interdites… Les étudiants ne sont pas épargnés par la crise du logement à Bruxelles. Une situation qui freine l’accès des moins favorisés aux études supérieures. Le gouvernement bruxellois se dit conscient du problème et examine une série de mesures, dont la création d’un label pour favoriser la colocation et l’ouverture d’une agence immobilière sociale. Article publié le 4 novembre 2015, Alter Échos, n°412. «Au cours de ma 4e année d’études, mes parents ont fait face à des problèmes financiers importants. Je ne pouvais plus leur demander de ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une