Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Social

Peut-on se fier à MyTrustO?

Alter Échos n° 428 6 septembre 2016 Martine Vandemeulebroucke

Des huissiers de justice qui volent au secours des personnes endettées, c’est assez inhabituel. Proposer un projet «émancipateur» dans la gestion des dettes, cela suscite la curiosité. Ajoutez le fait que MyTrustO bénéficie en Flandre du label d’entreprise éthique et on comprendra pourquoi l’association a été nominée pour le prix fédéral de Lutte contre la pauvreté cette année. Mais l’initiative pose pas mal de questions chez les acteurs de terrain. 
Totalement inconnu dans la partie francophone du pays, MyTrustO a ouvert en un an plusieurs bureaux d’huissiers «sociaux» en Flandre et, tout réc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Des huissiers de justice qui volent au secours des personnes endettées, c’est assez inhabituel. Proposer un projet «émancipateur» dans la gestion des dettes, cela suscite la curiosité. Ajoutez le fait que MyTrustO bénéficie en Flandre du label d’entreprise éthique et on comprendra pourquoi l’association a été nominée pour le prix fédéral de Lutte contre la pauvreté cette année. Mais l’initiative pose pas mal de questions chez les acteurs de terrain. 
Totalement inconnu dans la partie francophone du pays, MyTrustO a ouvert en un an plusieurs bureaux d’huissiers «sociaux» en Flandre et, tout réc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

Des huissiers de justice qui volent au secours des personnes endettées, c’est assez inhabituel. Proposer un projet «émancipateur» dans la gestion des dettes, cela suscite la curiosité. Ajoutez le fait que MyTrustO bénéficie en Flandre du label d’entreprise éthique et on comprendra pourquoi l’association a été nominée pour le prix fédéral de Lutte contre la pauvreté cette année. Mais l’initiative pose pas mal de questions chez les acteurs de terrain. 
Totalement inconnu dans la partie francophone du pays, MyTrustO a ouvert en un an plusieurs bureaux d’huissiers «sociaux» en Flandre et, tout réc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une