Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Environnement

Petite leçon de rudologie élémentaire

Alter Échos n° 368 25 octobre 2013 Sandrine Warsztacki

Que deviennent nos poubelles une fois sorties sur le trottoir ? Avant de partir en fumée ou de vivre une seconde vie, nos déchets passeront dans les mains d'une série d'acteurs publics ou privés, issus de l'économie classique ou sociale.
Trognons de pommes, canettes, cartons, piles... La diversité du contenu de nos poubelles se reflète dans la diversité des acteurs qui interviennent dans leur traitement. Plus nous recyclons, plus de nouvelles filières se créent.  
Chaque jour, nous produisons un kilo de déchets ménagers. À cela, il faut ajouter 3 500 kg de déchets industriels par an pour la fa...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A propos de l'auteur

Sandrine Warsztacki

Sandrine rêvait de devenir glaciologue. Ou marchand de glaces. Elle a fini par vendre des articles sur papier glacé. Parce qu’elle a plus la bosse des lettres que des maths, Sandrine a étudié le journalisme et l’anthropologie à l'ULB. Aujourd’hui, Sandrine est rédactrice en chef d'Alter Échos. Pour elle, le social, c’est «un ensemble de travailleurs bien plus courageux qu’elle qui se battent au quotidien pour un monde plus juste». Et l’info, ce sont «des lignes qui peuvent parfois changer le cours des événements». Son héros : Jack London. sandrine [dot] warsztacki [at] alter [dot] be

A la Une