Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Enseignement
crédit : Fédération Wallonie-Bruxelles

Pacte d’excellence: «Ce projet dépasse toutes nos espérances!»

25 janvier 2017 Cédric Vallet

Le pacte d’excellence est sur de bons rails. En décembre dernier, le «groupe central», chargé d’élaborer le pacte, a remis sa copie. Plus de 300 pages de mesures ambitieuses pour changer l’école belge francophone. Tour d’horizon non exhaustif avec Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coprésident du groupe central.

Alter Échos: Après deux ans de travail, le groupe central du pacte pour un enseignement d’excellence a remis son rapport final. Ce document est le fruit d’un travail entre tous les acteurs de l’école. Comment s’est passé ce processus?

Frédé...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Le pacte d’excellence est sur de bons rails. En décembre dernier, le «groupe central», chargé d’élaborer le pacte, a remis sa copie. Plus de 300 pages de mesures ambitieuses pour changer l’école belge francophone. Tour d’horizon non exhaustif avec Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coprésident du groupe central.

Alter Échos: Après deux ans de travail, le groupe central du pacte pour un enseignement d’excellence a remis son rapport final. Ce document est le fruit d’un travail entre tous les acteurs de l’école. Comment s’est passé ce processus?

Frédé...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A propos de l'auteur

Cédric Vallet

Cédric nous vient tout droit du Sud… de la France, de Montpellier précisément. D’ailleurs, s’il ne devait pas travailler, il passerait son temps à jouer à la pétanque. Avec son collègue Julien Winkel, il forme le « pôle excellence » de la rédaction d’Alter Échos. Ce qui explique que son héros, c’est ledit Julien Winkel, dans ses grands jours. Doté d’un sens de l’humour bien aiguisé dont il fait souvent montre dans ses papiers, Cédric nous définit le social comme un bolo au Verschueren ; « ça n’existe plus mais c’était « social ». Il pratique le journalisme pour contredire tout le monde, tout le temps, à commencer par lui-même. cedric [dot] vallet [at] alter [dot] be

A la Une