Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Autres secteurs
Quel produit accueillir dans les rayons coopératifs ? Chez Bees coop comme chez Coopéco, ce sera à la démocratie participative de placer le curseur. © Bees Coop

Nos supermarchés aux puissants rayons coopératifs?

Alter Échos n° 433 23 novembre 2016 Julie Luong

De Bordeaux à Bruxelles, des citoyens se regroupent pour créer leur magasin alimentaire idéal. Ces supermarchés coopératifs pourraient élargir l’alternative alimentaire à de nouveaux publics.

Groupes d’achat solidaire (Gasap), épiceries sociales, vente directe, ruches ou paniers: les alternatives à la grande distribution classique se suivent et ne se ressemblent pas. Après Färm, la coopérative bruxelloise axée bio et circuit court, c’est Bees coop (pour «Coopérative bruxelloise, écologique, économique et sociale») qui s’apprête à ouvrir un supermarché à Schaerbeek. L’enseigne proposera des ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

De Bordeaux à Bruxelles, des citoyens se regroupent pour créer leur magasin alimentaire idéal. Ces supermarchés coopératifs pourraient élargir l’alternative alimentaire à de nouveaux publics.

Groupes d’achat solidaire (Gasap), épiceries sociales, vente directe, ruches ou paniers: les alternatives à la grande distribution classique se suivent et ne se ressemblent pas. Après Färm, la coopérative bruxelloise axée bio et circuit court, c’est Bees coop (pour «Coopérative bruxelloise, écologique, économique et sociale») qui s’apprête à ouvrir un supermarché à Schaerbeek. L’enseigne proposera des ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une