Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

Ménagère en Belgique, architecte au Pérou

Alter Échos n° 366 27 septembre 2013 Vinciane Malcotte

Que faire lorsqu'on est migrant, hautement qualifié et que l'on ne possède pas d'équivalence de diplôme ? Exemple avec Rosa, architecte, qui fait des ménages.

« Au début, je faisais du baby-sitting. Petit à petit, mes employeurs ont commencé à me demander de nettoyer ceci ou cela. Après quelques semaines, j'ai réalisé que j'étais devenue la domestique de la maison », se souvient Rosa, une migrante latino-américaine hautement qualifiée. Rosa, 38 ans, architecte, est née à Lima. Elle a migré en Belgique par amour, afin d'y rejoindre un homme rencontré lors d'un échange international. Son père e...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Que faire lorsqu'on est migrant, hautement qualifié et que l'on ne possède pas d'équivalence de diplôme ? Exemple avec Rosa, architecte, qui fait des ménages.

« Au début, je faisais du baby-sitting. Petit à petit, mes employeurs ont commencé à me demander de nettoyer ceci ou cela. Après quelques semaines, j'ai réalisé que j'étais devenue la domestique de la maison », se souvient Rosa, une migrante latino-américaine hautement qualifiée. Rosa, 38 ans, architecte, est née à Lima. Elle a migré en Belgique par amour, afin d'y rejoindre un homme rencontré lors d'un échange international. Son père e...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une