Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

Locataires en proie à la souffrance psychique : la fin des réponses introuvables ?

Alter Échos n° 363 28 juin 2013 Marinette Mormont

Détresse sociale et souffrance psychique vont de pair, c'est un lieu commun. A Liège comme à Court-Saint-Etienne, deux sociétés de logements sociaux ont, chacune à leur manière et sans attendre la mise sur pied de la fonction de référent social, décidé de s'attaquer aux problématiques de santé mentale de leurs locataires
Maria, enseignante, vient d'être pensionnée. Elle vit seule. Suite à la perte de son frère dont elle était très proche, elle perd pied. Ses voisins se plaignent d'odeurs nauséabondes. « Quand on s'est rendu à domicile, explique une travailleuse sociale, on a découvert des excr...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

Détresse sociale et souffrance psychique vont de pair, c'est un lieu commun. A Liège comme à Court-Saint-Etienne, deux sociétés de logements sociaux ont, chacune à leur manière et sans attendre la mise sur pied de la fonction de référent social, décidé de s'attaquer aux problématiques de santé mentale de leurs locataires
Maria, enseignante, vient d'être pensionnée. Elle vit seule. Suite à la perte de son frère dont elle était très proche, elle perd pied. Ses voisins se plaignent d'odeurs nauséabondes. « Quand on s'est rendu à domicile, explique une travailleuse sociale, on a découvert des excr...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A propos de l'auteur

Marinette Mormont

Originaire d’Arlon, « le trou de la Belgique », Marinette pense un moment devenir guide de montagne ou Tintin reporter avant de s’orienter vers des études d’histoire. Qui l’aménent au final à faire du journalisme parce que, dixit, elle ne sait faire que ça… À ses yeux, le social est un savant mélange d’attention à l’autre et de justice avec un grand J. Et l’information ? C’est parler du manque de prise en compte de l’autre et du manque de justice. Contact : marinette [dot] mormont [at] alter [dot] be

A la Une