Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

La ville dense, un truc de riches ?

Alter Échos n° 373 20 décembre 2013 Amélie Mouton

Les pouvoirs publics misent sur une concentration des populations dans les villes, lieux privilégiés d’un habitat durable. Au risque d'en exclure les habitants précaires. Palpable à Bruxelles, le phénomène se marque aussi, de manière plus ténue, dans certaines villes wallonnes, révèle une étude financée par la Conférence permanente sur le développement territorial.

140 mètres de haut, 42 étages et 252 appartements « variant du pied-à-terre urbain au plus prestigieux des penthouses ». En face de Tour et Taxis, à Bruxelles, la plus haute tour résidentielle de Belgique est sortie de terre. Les p...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Les pouvoirs publics misent sur une concentration des populations dans les villes, lieux privilégiés d’un habitat durable. Au risque d'en exclure les habitants précaires. Palpable à Bruxelles, le phénomène se marque aussi, de manière plus ténue, dans certaines villes wallonnes, révèle une étude financée par la Conférence permanente sur le développement territorial.

140 mètres de haut, 42 étages et 252 appartements « variant du pied-à-terre urbain au plus prestigieux des penthouses ». En face de Tour et Taxis, à Bruxelles, la plus haute tour résidentielle de Belgique est sortie de terre. Les p...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une