Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Justice

La série, c'est fini

Alter Échos n° 376 28 février 2014 Julien Winkel

Six mois, les deux tiers d’une grossesse. Voilà ce qu’aura duré notre série « La réforme du chômage pour les nuls », débutée en septembre 2013. Si ce n’était la crainte d’une subite dépression post-partum, nous serions tentés de pousser un « ouf » de soulagement. Car le travail a été ardu, pour une matière pourtant abordée en long et en large par la presse quotidienne. Mais pas toujours de manière claire ou complète. Ce que nous avons tenté de faire modestement, en vidant chacun des aspects de cette réforme, parfois jusque dans ses recoins les plus obscurs. On a beaucoup parlé de la dégressivité des allocations de chômage depuis deux ans. Un sujet avec lequel nous clôturons aujourd’hui la série. Mais qui avait eu vent de l’activation nouvelle des plus de cinquante ans ? Ou des personnes handicapées ?

Qui avait eu vent de l’activation nouvelle des plus de cinquante ans ? Ou des personnes handicapées ?

Sans nous passer la pommade, Alter Échos a eu la volonté d’aborder ces sujets moins médiatisés. Pour (se) donner une vision la plus complète possible de ce qui s’est passé depuis deux ans sur le front de l’activation. Sans angélisme. Mais sans manichéisme non plus. Alors, l’activation ? Bien ? Pas bien ? Selon quelles modalités ? On vous laisse juges, libres de peser le pour et le contre, sujet par sujet, grâce aux sept articles produits depuis la rentrée. Des articles qui se retrouvent compilés – et mis à jour – dans un Alter Échos hors série téléchargeable gratuitement sur notre site internet. Ils donneront sûrement des idées à d’autres rubriques d’Alter Échos qui pourraient bientôt s’inspirer de la formule pour produire des séries consacrées à la jeunesse, l’action sociale ou la santé, à titre d’exemple. Les matières « altériennes » ne manquent en effet pas de dossiers chauds méritant de dire « Stop » et de faire le point. La fameuse réforme « 107 » de la santé ou la politique d’asile pourraient assurément en faire partie…

En guise de conclusion, nous vous invitons, à aller fouiller dans les archives d’Alter Échos. Profondément. Le 18 mai 2009, notre n° 272 consacrait à l’activation un article intitulé « Un ‘Plan B’ pour l’activation des chômeurs ? » Et dressait un constat : parmi tous les détracteurs du plan, bien peu en étaient à prôner sa suppression pure et simple. Est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Des réponses se trouvent dans notre série. À moins qu’une nouvelle suite d’articles ne soit nécessaire pour se faire une idée ? Rendez-vous dans quelque temps. D’ici là, passons à d’autres sujets.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A propos de l'auteur

Julien Winkel

Dans ses rêves d’enfance, Julien se voyait astronaute. À tel point qu’il imaginait qu’une fusée l’attendrait à la sortie de l’école pour l’emporter dans les étoiles, loin de ce monde de brutes. Lorsqu’on l’interroge sur ses héros, Julien affiche une belle cohérence puisqu’il cite Ian Solo et Marty Mac Fly. Pourtant, quelques années plus tard, c’est avec un diplôme de journaliste et un master européen en étude du spectacle vivant qu’il se retrouve. En tandem avec Cédric Vallet, Julien forme ainsi le pôle excellence de la rédaction. Il entretient en parallèle une passion extrême pour la musique : « surtout la musique noire américaine des 50’/60’s/70’s : soul, blues, funk. Il y a tellement d’émotion, de beauté, de drames, de rêves de rédemption et de vie dans cette musique qu’elle permet de ne pas finir racorni par les aléas de la vie et de ne pas totalement désespérer de l’espèce humaine. » Une envolée lyrique digne de la plume qu’il manie au service d’une « information jugée plus importante que jamais bien que vraiment galvaudée en de trop nombreuses occasions ». julien [dot] winkel [at] alter [dot] be

A la Une