Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Justice
Creative Commons

Inventer un autre enfermement

Alter Échos n° 420 25 avril 2016 Pierre Gilissen

Deux maisons de détention vont être expérimentées en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre de la Justice l’a décidé. Au nord du pays, Genk s’est portée candidate. Côté francophone, on n’est pas aussi avancé, mais le temps presse.Cet article a été publié dans Alter Échos n°420 du 23 mars 2016Depuis trois ans maintenant, l’asbl Les Maisons a conçu, en collaboration avec la Liga voor Mensenrechten (Ligue des droits de l’homme néerlandophone), un nouveau concept d’exécution de la peine et de la détention. Concrètement, les prisons doivent progressivement être remplacées par une ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Aller plus loin

Deux maisons de détention vont être expérimentées en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre de la Justice l’a décidé. Au nord du pays, Genk s’est portée candidate. Côté francophone, on n’est pas aussi avancé, mais le temps presse.Cet article a été publié dans Alter Échos n°420 du 23 mars 2016Depuis trois ans maintenant, l’asbl Les Maisons a conçu, en collaboration avec la Liga voor Mensenrechten (Ligue des droits de l’homme néerlandophone), un nouveau concept d’exécution de la peine et de la détention. Concrètement, les prisons doivent progressivement être remplacées par une ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Deux maisons de détention vont être expérimentées en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre de la Justice l’a décidé. Au nord du pays, Genk s’est portée candidate. Côté francophone, on n’est pas aussi avancé, mais le temps presse.Cet article a été publié dans Alter Échos n°420 du 23 mars 2016Depuis trois ans maintenant, l’asbl Les Maisons a conçu, en collaboration avec la Liga voor Mensenrechten (Ligue des droits de l’homme néerlandophone), un nouveau concept d’exécution de la peine et de la détention. Concrètement, les prisons doivent progressivement être remplacées par une ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une