Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Vu de Flandre
(c) Het Bos

Het Bos: quand l’anarchie passe du bois au centre-ville

Alter Échos n° 448-449 11 juillet 2017 Aubry Touriel

Au départ, c’était un groupe d’anarchistes qui squattaient un bâtiment vide dans le sud d’Anvers. Presque vingt ans plus tard, Het Bos est devenu un centre culturel et une maison de jeunes dans le centre. Même si la forme du projet a changé, le côté anarchique n’a pas disparu.

Fin juin 1998, Anvers. Après quelques réunions en catimini et plusieurs journées de promenade à vélo à travers la ville, un groupe d’une dizaine d’anarchistes ont trouvé l’endroit parfait pour un squat: une petite maison entourée d’un grand jardin et d’arbres dans le sud d’Anvers. Auparavant, le bâtiment faisait offic...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Au départ, c’était un groupe d’anarchistes qui squattaient un bâtiment vide dans le sud d’Anvers. Presque vingt ans plus tard, Het Bos est devenu un centre culturel et une maison de jeunes dans le centre. Même si la forme du projet a changé, le côté anarchique n’a pas disparu.

Fin juin 1998, Anvers. Après quelques réunions en catimini et plusieurs journées de promenade à vélo à travers la ville, un groupe d’une dizaine d’anarchistes ont trouvé l’endroit parfait pour un squat: une petite maison entourée d’un grand jardin et d’arbres dans le sud d’Anvers. Auparavant, le bâtiment faisait offic...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une