Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression

En quête de soi : un portail pour adoptants et adoptés

Alter Échos n° 349 19 novembre 2012 Gilda Benjamin

Il y a d’abord eu les BD au texte attachant et aux dessins épurés. Puis un film qui continue à faire le tour du monde. « Couleur de peau : miel »,réalisé par Jung et Laurent Boileau, raconte l’histoire de Jung, Coréen adopté, et donne lieu à un portail où récits et témoignages sontautant d’histoires de vie1.

Jung a été adopté en Belgique à 5 ans. Une vie entourée d’amour, un parcours artistique et le dessin pour exprimer ses interrogations et sesdoutes. Si le film a touché et interpellé un grand nombre de spectateurs, il ne suffit pas à apporter des réponses à toutes les questions qu’ilsoulève. Etonnamment, il n’existait aucune plate-forme traitant de la problématique de l’adoption dans le paysage francophone. Le portail « En quête desoi » est né de l’envie de Jung et des coproducteurs Artémis Productions d’échanger sur cette thématique de façon conviviale.

Tanguy Verraes, membre du CoSA (Conseil Supérieur de l’Adoption) est l’un des rédacteurs du site, lancé dans la foulée de la sortie du film en juin2012 : « Je me suis, en son temps, occupé de l’Association des Coréens adoptés de Belgique. Ayant eu régulièrement l’occasion derecueillir le témoignage d’autres adoptés, il m’a paru évident de collaborer à la rédaction de ce site. La culture constitue, à mes yeux, unélément essentiel dans le développement de chacun et la découverte de sa propre culture est un point, parmi d’autres, pour aider les enfants adoptés àdécouvrir leur identité. Il existe, bien sûr, des forums de parents adoptants, mais le film de Jung a été un catalyseur permettant la mise sur pied d’unportail entièrement dédié au sujet, avec des références, des récits, des liens. Le film, et maintenant le portail « En quête desoi », donnent enfin l’occasion de décomplexer le thème qui détient aussi sa part de gravité et de drames humains. Le désir premier est que ceportail ne soit pas seulement dédié à l’adoption en tant que telle mais plutôt à la thématique de l’identité et de la quête de soi,sujet universel en ces temps de multiculturalité. Nous ne recherchons pas la parole de spécialistes, plutôt de gens directement touchés, adoptés ou candidatsà l’adoption. Le partage d’expériences et de témoignages constitue toute la richesse d’une telle plate-forme pour constituer un panorama de vécus afin dene plus idéaliser l’adoption mais d’aborder au mieux cette aventure humaine. »

Jeu de miroir

Jung, auteur des BD et du film, participe activement au portail, continuant ainsi une belle expérience artistique et intellectuelle : « La thématique de l’adoptionest pour moi une porte d’entrée pour évoquer la quête identitaire qui passe souvent par une phase d’autodestruction puis de reconstruction. Beaucoup d’adoptésou d’adoptants m’écrivent pour me dire que mon film représente un récit miroir pour eux, faisant écho à leur propre histoire. Lorsque je lis les récits desgens sur le portail, c’est l’inverse, ceux-ci font écho à la mienne. Ce portail agit comme un jeu de miroir. Je lis les histoires et j’illustre celles qui me semblent les plusintéressantes par rapport aux thématiques du film. D’une certaine manière, le portail permet aux adoptants de trouver, parfois, des réponses aux questions qu’ils se posentvis-à-vis de leur enfant et les adoptés peuvent s’exprimer librement, comme moi j’ai pu le faire via ma BD ou mon film. La communication est vitale dans la reconstruction desoi ».

1. En savoir plus :
www.enquetedesoi.comwww.couleurdepeaumiel-lefilm.com

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une