Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Carte blanche

Des politiques sociales qui ne s'intéressent plus qu'aux pauvres

Alter Échos n° 414-415 8 décembre 2015 Edgar Szoc

Quelle enquête mettre à la une d’Alter Échos?

La question des inégalités refait surface dans les débats politiques et intellectuels contemporains après une éclipse de près de 30 ans. Elle avait en effet été mise au second plan – voire complètement évacuée – au profit de la thématique de la lutte contre la pauvreté. Or, il me semble que c’est toujours cette dernière question qui a été le moteur des politiques sociales. Les pistes politiques pour tenter d’appréhender les inégalités se concentrent essentiellement sur la fiscalité.

N’y aurait-il cependant pas lieu de repenser les politiques sociales – en matière de logement, de santé, d’aide à la jeunesse, de sécurité sociale, etc. – non plus exclusivement en termes de relèvement des minimums et d’aide aux plus fragilisés, mais de réduction des écarts?

Autrement dit: à quoi ressembleraient, secteur par secteur, des politiques sociales qui ne s’intéressent plus exclusivement ou principalement aux plus pauvres mais à l’ensemble de la société? Plus caricaturalement encore: comment faire des riches des sujets et objets des politiques sociales?

Edgar Szoc, chroniqueur sur La Première (C’est presque sérieux), ex-journaliste d’Alter

A l’occasion de notre numéro spécial 20 ans,  Alter a donné carte blanche à des anciens de l’Agence, des lecteurs fidèles ou des personnalités que l’on interroge régulièrement dans nos colonnes.  Lire les autres cartes blanches

A la Une