Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Environnement
Actionnaires des coopératives éoliennes, les enfants sont dans le vent. (c) Allons-en vent

Des enfants dans le vent

Alter Échos n° 429-430 11 octobre 2016 Rafal Naczyk

Aujourd’hui, plus de neuf éoliennes wallonnes sur dix sont la propriété de multinationales. Mais un nouveau type d’investisseurs se réapproprient ces moyens de production: des enfants.

Article publié dans Alter Echos, n°429-430, 3 octobre 2016.

Depuis 11 ans maintenant, une éolienne citoyenne trône aux abords du petit village de Finnevaux, dans la commune de Houyet (sud de la province de Namur). Dans ce petit coin de nature battu par les vents, les turbines à hélice ne sont pas seulement les bras d’un dieu, Éole, qui soupire selon les saisons. Ce sont des armes de résistance: en produisa...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une