Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Santé
©CC/Georgie Pauwels.jpg

«Aider et soigner les personnes âgées, cela intéresse peu de monde»

7 décembre 2015 Martine Vandemeulebroucke

Sur la centaine de centres de santé mentale pour adultes agréés en Wallonie, quatre ont développé une initiative spécifique pour personnes âgées (ISPA).Le premier IPSA a démarré à Malmedy, il y a vingt ans, suivi ensuite par Namur et Louvain-la-Neuve en 2003. Celui de Herstal vient de se mettre en place. Ces services sont actifs pour l’ensemble de la province dans laquelle ils se situent. «Mais dans les faits, nous ne pouvons pas répondre à toutes les demandes, précise Françoise De Keyser, coordinatrice du centre ‘Samravi’ à Louvain-la-Neuve. Comme nous devons beaucoup nous déplacer, nous ne p...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Sur la centaine de centres de santé mentale pour adultes agréés en Wallonie, quatre ont développé une initiative spécifique pour personnes âgées (ISPA).Le premier IPSA a démarré à Malmedy, il y a vingt ans, suivi ensuite par Namur et Louvain-la-Neuve en 2003. Celui de Herstal vient de se mettre en place. Ces services sont actifs pour l’ensemble de la province dans laquelle ils se situent. «Mais dans les faits, nous ne pouvons pas répondre à toutes les demandes, précise Françoise De Keyser, coordinatrice du centre ‘Samravi’ à Louvain-la-Neuve. Comme nous devons beaucoup nous déplacer, nous ne p...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une