Alter Echos : Rebondir sur l'innovation sociale L'actualité sociale, avec le décodeur

alterecho-banner-abonnement

banniere_1_bleu_bleu_2



index.php

À Molenbeek, culture rime avec travail social

molenbeek2©maison_des_cultures
  • 424-425

La commune, désormais connue du monde entier, concentre un grand nombre d’artistes et d’acteurs culturels sur son territoire. Plus qu’ailleurs, ces derniers font appel au tissu associatif local pour décloisonner leur public et s’intégrer. Les événements des mois derniers n’ont fait que renforcer les liens.

Prévenir l’abus de préventive

KimDaram
  • 426

Un tiers des détenus sont en prison alors qu’ils n’ont pas encore été condamnés. Depuis les années 1990, la détention préventive a donné lieu à plusieurs changements législatifs qui ont eu pour but de faire diminuer cette part de la population carcérale. Depuis lors, celle-ci n’a cessé de gonfler. >> Cet article vous intéresse ? Le PDF de la revue est disponible pour 3 euros (version papier + PDF pour 6 euros). Envoyez un mail à marie-eve [dot] merckx [at] alter [dot] be avec pour objet « PDF 426 » ou « Revue 426 + votre adresse ».

Dans les musées,
la gratuité fait toujours débat

Museegratuit@AsapixCC
  • 424-425

En 2012, Fadila Lanaan, alors ministre de la Culture, imposait la gratuité aux musées subventionnés le premier dimanche du mois. Une mesure qui fit grincer des dents. En cause: les pertes financières pour les musées. Au-delà de cette polémique, une question dominait les débats: la gratuité permettra-t-elle d’attirer des publics précarisés? Réponse: La gratuité, à elle seule, ne suffit pas.

Si j’étais toi…

Détail de "Les déportés", Eugène Laermans, 1916
Détail de "Les déportés", Eugène Laermans, 1916
  • 426

Les yeux dans les yeux. Ce 20 juin, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, la section belge d’Amnesty International créait le buzz avec une vidéo montrant des Belges et des réfugiés ou des demandeurs d’asile se regardant dans le blanc des yeux. Le clip s’inspire de la théorie du psychologue Arthur Aron, selon laquelle un contact visuel ininterrompu de quatre minutes rapproche les personnes.

Jean-Paul Dock : «J’ai vu doubler la population pénitentiaire»

L'interview du vendredi

«J’ai fait 35 ans de prison», plaisante Jean-Paul Dock, ancien directeur de la prison de Dinant, qui est aussi passé brièvement par les prisons de Namur, Forest, Huy, Marneffe et Saint-Gilles. Ce long séjour professionnel en milieu pénitentiaire l’amène à s’interroger sur la volonté politique, syndicale de mener des réformes pour faire de la prison autre chose qu’un lieu de «parcage» des exclus de notre société.

«Nos Oignons»: se nourrir la tête. Se nourrir par la terre

"Ce que les participants cherchent, c'est avant tout le lien social". © Mathieu Guinot
"Ce que les participants cherchent, c'est avant tout le lien social". © Mathieu Guinot

Et si le travail de la terre était le lieu privilégié pour ancrer des alternatives aux institutions de soins psychiatriques et à l’isolement des personnes qui souffrent de problèmes psychologiques? L’agriculture n’est-elle pas aussi devenue le lieu où se lancent les initiatives innovantes en matière de production des aliments qui nous nourrissent? L’association «Nos Oignons» répond à ce double défi et essaime dans les centres de santé mentale comme dans les potagers du Brabant wallon et de la Région bruxelloise. Le Focales N°26 y est consacré.

Hé, t’as pas un euro?
C’est pour acheter une maison

Acheter une maison abandonnée pour un euro ? C'est possible dans certains coins d'Europe. CC KnitSpirit/Flickr
Acheter une maison abandonnée pour un euro ? C'est possible dans certains coins d'Europe. CC KnitSpirit/Flickr
  • 424-425

Acheter une maison à un euro? Ce n’est pas une blague, c’est possible dans certains coins d’Europe. But de l’opération: revitaliser des quartiers laissés à l’abandon. Des projets de ce type sont-ils possibles en Belgique? Et sont-ils exempts de tout effet pervers?

L’avortement menacé par le CD&V?

Le débat autour de la reconnaissance des «enfants nés sans vie» occupe les pro-vie, mouvement à (forte) connotation catholique, (pochoir répéré à Bilbao par Denis Bocquet).
Le débat autour de la reconnaissance des «enfants nés sans vie» occupe les pro-vie, mouvement à (forte) connotation catholique, (pochoir répéré à Bilbao par Denis Bocquet).
  • 424-425

Une proposition de loi portée par le CD&V propose d’inscrire les «enfants nés sans vie» en dessous de 180 jours de grossesse au registre des naissances. Le tout sur demande des parents. Pour le Centre d’action laïque, l’objectif de ce texte est de fragiliser le recours à l’avortement. Il met aussi et surtout le MR dans de sales draps.

L’allocation universelle fait à nouveau parler d’elle

9864066256_f07797685e_k

Pas un jour sans qu’on entende parler de l’allocation universelle ou revenu de base, principe qui vise à octroyer à chaque citoyen, inconditionnellement, un revenu fixe. Ce lundi, Philippe Defeyt, économiste et président du CPAS de Namur (jusqu’à la fin du mois de juin) a fait part d’une proposition concrète pour instaurer une allocation universelle en Belgique.

sidebar-alter-echos.php

À la une du dernier numéro

sidebar-annonces.php
Avec le soutien de
 
  • Agence Alter 57, rue Guillaume Tell – 1060 Bruxelles
  • Téléphone : +32 2 541 85 20
  • © Alter 2014